Spécialiste du Terrassement

Bienvenue sur ANIBTP.FR, On déplace chaque année plusieurs milliers de m3 de matériau vers les décharges et les carrières de la région lyonnaise.

Pour cela nous disposons de notre propres flottes de camions et de nos pelles, afin d’être efficace et au meilleur prix.

ETUDE DE CHAQUE CHANTIER

Chaque chantier de terrassement est étudié avec attention afin d’optimiser l’organisation de l’évacuation des déblais, facteur de réussite des travaux :

Les décharges sont choisies avec méthode pour limiter le temps de parcours des camions, accélérant ainsi l’évacuation des matériaux
Les camions sont cadencés afin de limiter l’attente sur la voie publique et ainsi fluidifier la circulation aux abords du chantier
Les matériaux excavés sont triés pour permettre le réemploi de bons matériaux en remblaiement ou permettre leur recyclage en carrière.

Manitou Group s’expose à Pollutec

La plate-forme Reduce permet d’optimiser l’utilisation des machines grâce à la prévention des risques, une meilleure productivité et une meilleure protection de l’environnement (impacts liés aux carburants et aux consommables). Elle intègre trois composantes :

Reduce Risks conseille les utilisateurs sur la prise en main, l’utilisation ou encore l’entretien de leur machine. Cette rubrique fournit diverses informations sur chaque engin, permettant une meilleure utilisation et une plus grande sécurité des biens et des opérateurs. Plusieurs outils sont à disposition : des posters de prévention, des documents liés à la maintenance, des notices d’instruction, une médiathèque de 300 vidéos expliquant comment démarrer, entretenir une machine, fixer des accessoires, faire fonctionner les technologies…
Reduce Fuel permet de comparer la consommation entre deux machines d’une même gamme (incluant les engins concurrents) sur la base du protocole Manitou sur lequel la future norme européenne s’est essentiellement basée. Lors de la mise à jour de la plateforme en juin dernier, le calculateur a été optimisé et complété de nouvelles machines.
Reduce TCO informe sur la répartition des coûts pour l’ensemble du cycle de vie de la machine afin que l’usager puisse choisir le modèle correspondant à ses besoins. Différents critères sont pris en compte afin de renseigner le coût à l’heure (consommation, entretien, assurance et valeur de revente de la machine,…).
De nouveaux engins et des services associés

Pour l’ensemble de ses machines, le groupe propose des services associés, présentés sur le salon : contrats de maintenance, offres de financement, extensions de garantie, pièces de rechange d’origine, solution connectée Easy Manager,… Ces solutions permettent ainsi aux professionnels de se concentrer sur leur activité, d’optimiser l’utilisation de leurs équipements et ainsi d’augmenter leur productivité. Enfin, deux machines dédiées aux professionnels du secteur environnemental sont présentes sur le stand. Le chariot élévateur ME 430 est l’un des 14 produits de la gamme de chariots électriques proposés en 3 ou 4 roues motrices. Adapté à la manutention et au transport de caisses palettes contenant des déchets d’équipements électroniques et électriques ou d’autres matériaux à recycler, il affiche une capacité de charge variant d’1,5 à 5 tonnes, pour une hauteur maximale de levage allant jusqu’à 6,5 mètres. Le second modèle exposé est la MLT 741, chariot télescopique de la gamme agricole NewAg. Ce modèle propose une des cabines les plus silencieuses du marché avec ses 73 dB. La visibilité est améliorée avec une grille de toit à pales inclinées et une caméra latérale. Enfin, l’accès Easy Step facilite et sécurise les entrées et sorties de l’opérateur de son poste de conduite.

Un réseau qui simplifie la vie des artisans

La gestion commerciale et le montage des dossiers des clients souhaitant réaliser des travaux d’économie d’énergie, liés au dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE) en « Précarité Energétique », n’est pas simple. Faute de temps, de nombreux artisans se détournent de ce type de chantier. Face à ce constat, Artisans Solidaires a été créé pour regrouper et accompagner au sein d’un même réseau des entreprises du bâtiment et des artisans, capables d’exécuter différents travaux, sans qu’ils n’aient à se préoccuper de la partie administrative du chantier.

La société regroupe et référence des artisans labellisés RGE– « Qualibat » capables de réaliser tout ou partie des travaux d’économies d’énergie suivants : isolation des combles, calorifugeage, flocage, systèmes de chauffage,… Une fois l’artisan référencé sur ses métiers et ses typologies de clients (particuliers, entreprises, collectivités…), le réseau lui transmet directement des commandes ou des opportunités d’affaires, gérant ainsi à sa place la partie commerciale. L’artisan n’a plus qu’à se déplacer pour réaliser le chantier, à la fin duquel il envoie un rapport. Artisans Solidaires se charge alors de suivre le dossier (qui a été monté au préalable) et de le déposer au Ministère de la Transition Ecologique et solidaire. Enfin, Artisans Solidaires paye l’entreprise qui a réalisé les travaux dans les délais légaux, dans tous les cas, même si le dossier n’a pas encore été financé par l’Etat. Cet engagement de règlement dans un délai court permet aux entreprises de maintenir un bon niveau de trésorerie. Actuellement composé de 42 artisans, le réseau couvre la majeure partie de la France et a pour but de se développer afin de répondre à la demande des ménages, en particulier des foyers en précarité, de plus en plus nombreux à formuler une demande de travaux via le site Internet Isolation Solidaire*.

*Isolation Solidaire est une solution pour tous les ménages en précarité ou grande précarité Energétique éligibles pour réaliser des travaux d’isolation à 1€, soit 45% des ménages en France.

Sécurité, Bosch annonce une clé anti-hacker

Une solution Perfectly keyless signée Bosch a pour but de lutter contre le vol numérique des camions et voitures qui représente aujourd’hui une grande crainte à la fois pour les constructeurs et les propriétaires. En effet, il faut moins de cinq secondes à un hacker pour attaquer un système standard d’accès sans clé aux véhicules. Dans les cercles d’experts, l’attaque est connue sous le nom d’attaque par relais ou relay station attack. L’application « clé » de Bosch permet de changer la donne « Avec notre système Perfectly keyless, nous révolutionnons les systèmes d’accès sans clé et mettons un terme aux vols numériques de voitures », assure Harald Kröger, patron de la division Automotive Electronics (AE) de Bosch.

La particularité de la technologie Bosch réside dans son mode de fonctionnement avec une clé virtuelle enregistrée dans le smartphone. Des capteurs installés à demeure à bord de la voiture identifient le smartphone du propriétaire avec le même degré de fiabilité qu’une empreinte digitale et n’ouvrent le véhicule que pour lui. La gestion numérique des clés établit un lien entre l’application et le véhicule via le cloud. Enregistrée dans le smartphone, la nouvelle clé du véhicule fonctionne pour les voitures, les flottes en autopartage et les véhicules utilitaires ou industriels. Selon l’équipementier, il s’agit d’une vraie révolution.

Alors que les systèmes classiques d’accès sans clé nécessitent toujours la présence de la clé de confort dans la poche de l’utilisateur mais pour ouvrir la portière et démarrer le moteur, cette clé communique directement avec la voiture par liaison radio dans la gamme de fréquences LF ou UHF (basses fréquences ou ultra hautes fréquences). Dans la lutte contre le vol, les constructeurs ne cessent de perfectionner ces systèmes. « Avec Perfectly keyless, Bosch s’est lancé dans le développement de systèmes d’accès numériques destinés aux véhicules. Notre devise est la révolution et non l’évolution », poursuit Harald Kröger. Au lieu de transmettre les données via la technologie LF ou UHF, le système Bosch utilise le smartphone comme une clé virtuelle et fait appel à Bluetooth pour la technologie de transmission. Cela signifie que même la clé de confort peut rester à la maison.

Bosch met aussi à profit ses compétences dans le domaine des semi-conducteurs pour rendre la connexion aussi sûre qu’une empreinte digitale. Chaque smartphone contient en effet de minuscules micropuces qui commandent la communication via Bluetooth. Ces puces jouent un rôle clé dans la solution Bosch. Leur association avec les capteurs installés à bord du véhicule et un calculateur spécial permet d’obtenir un système qui n’ouvre la portière qu’en présence du smartphone dont la clé virtuelle correspond parfaitement à la serrure numérique du système Perfectly keyless. Les signaux en provenance d’autres smartphones ou d’appareils électroniques qui manipulent la transmission radio sont en revanche bloqués. Perfectly keyless protège ainsi des accès non autorisés.